EGYPTAIR VOL MS804

blurred Airplane

Le jeudi 19 mai 2016 au matin, Egypt Air a annoncé la disparition de son avion Airbus 320 au cours du vol MS804 de Paris vers Le Caire. L’avion avait décollé de l’aéroport Charles de Gaulle à 11h09 heure locale et son atterrissage était prévu  à  03h15 heure locale, mais son signalement radar a été perdu environ trois heures et demie après son décollage, après divers contacts avec les contrôleurs aériens grecs sans indication d’aucun problème, et après être entré dans  l’espace aérien égyptien.

Selon le Ministre de la Défense Grec, l’avion « a fait un virage de 90 degrés à gauche, puis de 360 degrés à droite, il  a chuté de 38,000 à 15,000 pieds, et a ensuite perdu à environ 10,000 pieds », au dessus de la Méditerranée.

Les autorités grecques, égyptiennes et françaises font des recherches dans la région. Le 21 mai 2016, une nappe de pétrole, un « membre humain », des valises et des sièges ont été retrouvés dans la région où l’avion a disparu.

A bord se trouvaient 56 passagers – 30 Egyptiens, 15 Français, 2 Irakiens, 1 Britannique, 1 Canadien, 1 Soudanais, 1 Portugais, 1 Algérien, 1 Belge, 1 Koweïtien, 1 Saoudien, 1 Tchadien – ainsi que 10 membres d’équipage.

Bien que la cause de l’accident reste encore inconnue, l’hypothèse d’une attaque terroriste semble probable. Selon des données émises par ACARS, les détecteurs de fumées se sont activés dans les toilettes et près de la soute électronique de bord pendant trois minutes avant la perte des contacts radars au-dessus de la Méditerranée. De plus, des témoins à bord de bateaux commerciaux en croisière dans la région au moment de l’incident ont observé de la fumée dans le ciel.

Les opérations de recherche étant toujours en cours, les informations concernant les passagers et l’équipage se révélant peu à peu, les membres du Global Justice Network, qui ont assisté plusieurs milliers de victimes de nombreux accidents aériens de par le monde, sont à l’écoute des progrès de l’enquête et des opérations d’approche.

Les proches des victimes ont des droits, notamment quant à connaître la (les) cause (s) de l’accident, Pour l’heure, il leur est vivement recommandé d’être prudents, de se garder de tout suivisme, notamment envers tous intervenants et organismes se présentant parfois comme de défense de victimes d’accidents collectifs, afin de pouvoir, le moment venu, et une fois pleinement informés, choisir librement et de façon raisonnée le (les) Conseil (s)  à qui ils confiront le soin de mener leurs actions juridiques.

Fidèle à sa vocation professionnelle, notre réseau d’avocats œuvre à son niveau de compétence, à la compréhension de l’accident et à  l’analyse des conséquences juridiques qui en découleront.

Naturellement, nos réflexions et conclusions seront accessibles en priorité pour les familles des victimes.

 

On the morning of Thursday May 19, 2016, EgyptAir announced the disappearance of an Airbus 320 plane on flight No. MS804 from Paris to Cairo. The plane had departed from Charles de Gaulle airport at 11:09  p.m. and was expected to land in Cairo at 03:15 a.m. local time, but its radar signal was lost three and a half hours after departure having last contacted Greek air controllers without mentioning any problem and having entered Egyptian airspace.

According to the Greek Defense Minister, the aircraft “turned 90 degrees left and then a 360 degree turn toward the right, dropping from 38,000 to 15,000 feet and then it was lost at about 10,000 feet” somewhere over the Mediterranean Sea, shortly after entering Egyptian airspace.

Greek, Egyptian and French authorities are searching for the aircraft in the area southeast of Crete, northeast of Cairo. It was reported on May 21 that fuel, body parts, and luggage found in the area belong to the missed plane.

The plane carried 56 passengers – 30 Egyptians, 15 French, 2 Iraqis, 1 British, 1 Canadian, 1 Sudanese, 1 Portuguese, 1 Algerian, 1 Belgian, 1 Kuwaiti, 1 Saudi, 1 Chadian – as well as a 10 member crew.

Although the cause of the accident remains unknown, the hypothesis of a terrorist attack seems to grow while the operations are still in progress. According to the latest information released by ACARS as of May 21, both the lavatory smoke alarm and the electronics system alert were activated for three minutes before the aircraft’s radar signal was lost above the Mediterranean. Moreover, witnesses on board commercial vessels sailing in the area at the time of the incident observed smoke in the air before the crash. None of the reports of smoke have been officially confirmed, but are being investigated by Egyptian authorities.

As research operations are still ongoing and information regarding passengers and the aircraft slowly see light, Global Justice Network’s members, having assisted thousands of victims in numerous airplane accidents around the world -http://globaljusticenetwork.com/litigation/transportation- accidents/-, closely monitor the operation’s progress.

Relatives of the victims maintain all their lawful rights to information regarding the cause of the accident, and other legal rights, At this early stage, families of the passengers are strongly advised to remain calm and to avoid any legal discussions with any party involved before consulting with an experienced attorney who can carefully evaluate the case and guide them to the most appropriate actions.

We are monitoring all developments closely and remain at the disposal of the victims’ families and relatives.